Communiqué BROUILLARD

Un nouvel album pour Lord Byrun
23 novembre 2020 | Communiqués de presse

Québec, le 23 novembre 2020 – L’artiste folk Lord Byrun, reconnu pour avoir gagné le 50e Festival international de la chanson de Granby (il est d’ailleurs le premier candidat de la Saskatchewan à avoir remporté ce prix prestigieux!), dévoile cet automne son second album intitulé Je suis un animal magique. Ce nouvel opus, dont la plupart des pièces sont en français, sera disponible dès le 30 novembre prochain sur toutes les plateformes de diffusion en ligne (iTunes, Spotify, YouTube).

Le musicien originaire de la Saskatchewan, connu pour son énergie explosive et ses textes singuliers, présente, à travers ce nouveau projet musical, sept nouvelles pièces, dont quatre entièrement francophones, ainsi que quatre chansons tirées de son premier album Spirit Animals.

« J’aime composer en français. Tous les mots sont différents, donc les rythmes sont nouveaux », explique l’auteur-compositeur-interprète pour qui le changement de langue d’un album à l’autre a été particulièrement stimulant.

Pour réaliser Je suis un animal magique, l’artiste, qui y aura mis trois ans de travail, a compté sur un très large éventail de collaborateurs de talent, dont Keiran Semple, l’ingénieur de son qui a su concrétiser toutes ses idées. Lord Byrun s’est également entouré de plusieurs musiciens, soit James Anderson à l’harmonica et au synthétiseur, Christian Kongawi aux percussions, Sean McCannell et Keiran Semple à la guitare, Neil Kirby à la basse, Éric Tessier à la batterie, l’artiste ygretz et Étienne Fletcher aux cœurs, Carter Powley à la flûte, à la clarinette et au saxophone, ainsi que Lucas Feser aux tables tournantes.

STYLE MUSCIAL : ENTRE BOB DYLAN ET TALKINGS HEADS
Véritable voyage musical, ce deuxième album épouse les sonorités de différents genres, dont le country, le folk, le dance, le punk et le funk. Les thèmes de l’amour, de l’identité et des plaisirs de la vie abordés par le chanteur s’appuient sur des rythmes légers, offrant un équilibre original entre la forme et le propos. « Je veux faire danser les gens, tout en les inspirant à réfléchir », explique le musicien pour présenter sa démarche artistique. Dynamite sur deux pattes, Lord Byrun adore alterner entre différents styles dont il maîtrise efficacement les particularités. « Au lieu de rester fidèle à un seul style musical, je préfère vagabonder à travers plusieurs. Mon style est tout de même singulier, grâce à mes paroles uniques et à mes arrangements musicaux. Je dis souvent que c’est un mélange de Bob Dylan et de Talkings Heads », explique-t-il.

UN PROCESSUS CRÉATIF ÉCLATÉ
L’artiste se distingue également par son processus créatif hors du commun : « J’explore le monde intérieur : les émotions, l’identité, la peine, le plaisir, l’amour. Ce n’est pas que j’invente ces choses, mais je les explore à ma façon, avec une attitude moderne ». Lord Byrun s’inspire également de tout ce qu’il entend, que ce soit un mot inusité, une nouvelle expression ou une histoire. « Je travaille ensuite ces éléments dans mon subconscient jusqu’à temps qu’ils jaillissent de moi », mentionne-t-il. Ce dernier ajoute par la suite les textes à la musique et travaille les arrangements musicaux, ce qui s’avère un travail de longue haleine. L’étape finale se déroule en studio, lors de l’enregistrement du matériel, auquel il est alors possible d’ajouter d’autres instruments ainsi que différentes textures.

À PROPOS DE LORD BYRUN
Né à Régina en Saskatchewan, Lord Byrun vit une adolescence mouvementée, parsemée de nombreux voyages tropicaux. C’est à l’âge de 16 ans qu’il effectue ses débuts dans le monde de la composition musicale et qu’il crée son premier groupe, Indigo Joseph, lors de ses études universitaires. Ce groupe lui permet de voyager à travers le Canada pendant quelques années, Après une pause, il devient en 2018 le premier candidat de la Saskatchewan à remporter la victoire du Festival international de la chanson de Granby. Il forme par la suite son nouveau groupe en 2019, puis sort son premier album s’intitulant Spirit Animals le 8 mai 2020. Pour lui, partager son art est un privilège.

POUR EN SAVOIR PLUS :
www.thelordbyrun.com

 

Sur la photo, de gauche à droite : Éric Tessier, Christian Kongawi, Neil Kirby, Sean McCannell, Byrun Boutin-Maloney, James Anderson, Lucas Feser, Keiran Semple | Crédit : Chris Graham

QUELQUES CLIENTS
 
SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM