← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

20 juin 2017
Le restaurant de fruits de mer et poissons La Gaspésienne 51 est maintenant ouvert!

Québec, le mardi 20 juin 2017 – Enfin, le restaurant tant attendu des Pêcheries Raymond Desbois, La Gaspésienne 51 vient d’ouvrir ses portes! Unique établissement du genre dans la région, La Gaspésienne 51 propose dès maintenant une variété de mets mettant en vedette les poissons et fruits de mer frais du Québec, pêchés par l’entreprise familiale afin de donner un véritable goût gaspésien à sa cuisine! Du quai à l'assiette, sans détour! Le nouveau restaurant est adjacent à la nouvelle poissonnerie des Pêcheries Raymond Desbois (la deuxième dans la région après celle du marché du Vieux-Port) qui a ouvert ce printemps.

 

La Gaspésienne 51 a pour mission d’offrir des plats savoureux à base de produits de la mer dans une véritable ambiance chaleureuse, parfaitement typique de la Gaspésie! Bouchées de homard, pétoncles poêlées, pizza aux fruits de mer, plats de truite et flétan frais, quiaude traditionnelle de la Gaspésie (ragoût à la tête de morue), gravlax maison, langues de morue frites, bisque, calmars frits, césar au saumon ou encore au hareng boucané ne sont que quelques uns des plats qui figurent actuellement sur le menu de l’endroit. À ces plats s’ajouteront bien sûr, continuellement, selon les arrivages et les saisons, différentes options quotidiennes, toujours à base des produits frais tout juste pêchés en Gaspésie et au Nouveau-Brunswick!

 

Ouvert du lundi au dimanche pour le dîner et le souper, le restaurant propose, en plus de son menu de la mer, un carte des vins variée (dont les produits ont été sélectionnés par le sommelier bien connu Philippe Lapeyrie!), plusieurs bières de microbrasseries du bas du fleuve, dont La Gaspésienne 51, créée spécialement pour le restaurant par la microbrasserie Pit Caribou, et une belle variété de cocktails pour accompagner les plats aux inspirations maritimes du menu.

 

Une histoire de famille!

Les Pêcheries Raymond Desbois, c’est aujourd’hui trois générations de pêcheurs passionnés! Le grand-père, Raymond Desbois, a suivi les traces de son père à l’époque en débutant d’abord par la pêche à la morue à bord d’une barque en bois, pour ensuite se faire construire un plus gros bateau, le Allain-Richard, puis un crevettier, le Yohan-Mirja, encore actif aujourd’hui et étant le seul bateau possédant un permis pour cuire la crevette directement sur le bateau! Son fils, Bertrand Desbois, a également eu la piqûre très tôt. Il a effectué ses études à l’École des pêches de Grande-Rivière et a ainsi obtenu son permis de Capitaine de bateau. Depuis, il possède plusieurs bateaux et plusieurs permis ; crabe, crevette, homard, morue, turbot, flétan, hareng et pétoncle. Il s'occupe également de la compagnie de son père, Les Pêcheries Raymond Desbois. Sa plus grande fille, Myriam, est présentement la directrice générale de l’entreprise. Depuis trois ans, elle veille donc au développement de la compagnie à Québec, gère la poissonnerie et travaille au Marché du Vieux-Port depuis maintenant 10 ans. Le projet de La Gaspésienne 51 sera entièrement géré par elle, avec l’aide de sa sœur cadette, Katherine, nouvellement embarquée dans l’aventure familiale et qui donne un coup de main à Myriam dans la gestion de l’entreprise, particulièrement en ce qui a trait à la comptabilité et la cuisine. Une belle histoire de famille… gaspésienne!

 

Pourquoi La Gaspésienne 51?

Le nom du restaurant est loin d’avoir été choisi au hasard. Il y a 60 ans, le gouvernement venait en aide aux pêcheurs gaspésiens en construisant 50 bateaux de qualité supérieure se nommant Gaspésienne no 1, no 2… en s’arrêtant bien sûr à la Gaspésienne 50. Cette époque rappelle un moment significatif pour les Gaspésiens et c’est cette portion de l’histoire que La Gaspésienne 51 visera à rappeler à ses clients qui se sentiront en pleine Gaspésie dans un décor rappelant les bateaux de pêche, les voiliers, la plage, la mer et le bois. Les cages à homard, la bouée de sauvetage, la queue de thon empaillée, les vieilles photos, les différents objets en lien avec la pêche et la musique acadienne contribueront sans aucun doute à ce voyage qui sera loin de donner le mal de mer… bien au contraire!

LA GASPÉSIENNE 51, DU QUAI À L’ASSIETTE, SANS DÉTOUR

Site Web :

lespecheriesraymonddesbois.com

Facebook :

Pêcheries Raymond Desbois

 

Sur la photo : Myriam Desbois-Cyr, propriétaire de la Gaspésienne 51 et petite-fille de Raymond Desbois 

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
115, rue Fraser, 2e étage
Québec (Québec) G1R 2B9
 
© 2022 BROUILLARD