← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

28 juillet 2021
PROTEO et Héma-Québec : pour un portrait de la COVID-19 au Québec

PRODUCTION D’UNE PROTÉINE CLÉ POUR LES TESTS DIAGNOSTICS

PROTEO ET HÉMA-QUÉBEC : EFFORTS CONJOINTS POUR UN PORTRAIT DE LA COVID-19 AU QUÉBEC

DES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES DE TAILLE GRÂCE À DES CHERCHEURS QUÉBÉCOIS

Québec, le mercredi 28 juillet 2021 – Après plusieurs mois de recherche, Jean-François Lemay, biologiste moléculaire, membre du regroupement PROTEO et du Centre National en Électrochimie et Technologies Environnementales (CNETE), a réussi avec son équipe à recréer en laboratoire une protéine clé pour la détection de l’infection par la COVID-19, soit la protéine N (nucléocapside). Cette protéine nécessaire au diagnostic, pouvant être manipulée sans danger de contamination, a été produite et offerte en grande quantité par PROTEO à son réseau élargi de scientifiques chevronnés. La protéine N produite par l’équipe de M. Lemay, qui dépasse l’efficacité des protéines génériques vendues commercialement à l’international à fort prix, permet à ce jour de réaliser au Québec des découvertes majeures dans la lutte continue contre la COVID-19. Tests de détection novateurs et vérification de la réponse au vaccin ne sont que deux des nombreuses innovations en développement en lien avec ces recherches. « De nombreux laboratoires de par le monde peuvent produire la protéine N, mais la produire en grande quantité avec la pureté nécessaire pour des fins diagnostiques ultra-précises en très peu de temps a constitué un immense défi scientifique » mentionne M. Lemay.

Ce projet fut possible grâce à l’appui important du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) et Nature et technologies (FRQNT), du Ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) par le programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation et grâce à un financement du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), par le programme d’innovation dans les collèges et la communauté.

TEST DE DÉPISTAGE EN QUELQUES MINUTES

La scientifique Joelle Pelletier, membre de PROTEO, fut l’une des premières à exploiter la protéine N, produite par le CNETE, dans le but de révolutionner les tests de dépistage d’infection par la COVID-19. En validant son efficacité pour la détection directe d’anticorps anti-SRAS-CoV-2 dans le sérum humain, Pr Pelletier et ses collaborateurs à l’Université Laval et Affinité Instruments ont démontré la supériorité de la protéine N « faite au Québec ». Cela permet de confirmer en quelques minutes si un individu porte des anticorps contre la maladie virulente. Il s’agit d’un test qui pourra se déployer facilement dans les centres hospitaliers ou dans les entreprises pour une détection rapide en cas de nécessité.

DISTINCTION ENTRE INFECTION ET VACCIN

Héma-Québec s’est avéré être un partenaire de choix pour le développement d’un test permettant de distinguer la réponse à l’infection et celle au vaccin. La banque de sang prélève des échantillons sanguins dans le cadre de ses activités régulières de collectes de sang ; ces dernières ont lieu à l’échelle du Québec, faisant du coup des donneurs de sang un groupe représentatif de la population québécoise. L’équipe de recherche de Renée Bazin, directrice scientifique à Héma-Québec, utilise la protéine N du CNETE dans le troisième volet d’une vaste étude de séroprévalence chez les Québécois. « Les résultats obtenus permettent de mesurer la progression de l’immunité dans la population. Ces études servent aussi à fournir un portrait de l’immunité dans la population au fil de la campagne de vaccination », commente Mme Bazin.

AVENIR BRILLANT POUR LA RECHERCHE

La collaboration entre différents centres d'expertise scientifique complémentaires au Québec, comme le CNETE, Héma-Québec et l'Université de Montréal illustre la nécessité d'une telle approche pour que le Québec acquière une plus grande indépendance en ce qui a trait à la production de protéines, de vaccins, de tests de dépistages cliniques et autres. Le futur est garant de beaux partenariats et d'innovations pour contrer d’autres virus, tels que l’influenza, mais aussi en ce qui concerne différents besoins en protéines diverses comme les enzymes et les anticorps.

À PROPOS DE PROTEO

Fondé en 1999, PROTEO est le regroupement québécois de recherche sur la fonction, l’ingénierie et les applications des protéines. Soutenu par le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT), il rassemble plus de 350 chercheures et chercheurs provenant de 47 équipes de recherche issues de 12 institutions de recherche.

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
115, rue Fraser, 2e étage
Québec (Québec) G1R 2B9
 
© 2021 BROUILLARD