Communiqué BROUILLARD

Les résidences privées : une solution efficace à la démotivation scolaire
15 mars 2021 | Communiqués de presse

Québec, le lundi 15 mars 2021 – En plus de toucher de façon massive le milieu de la santé et l’économie de la province, la pandémie actuelle fait des dégâts en éducation où l’on en observe présentement les contrecoups sur la motivation des élèves. Comme le démontrent actuellement plusieurs sondages, le parcours scolaire des jeunes n’est plus soutenu par le large tissu social qu’ils entretiennent habituellement dans le cadre de leurs études. Il va sans dire qu’il s’agit d’une étape cruciale de leur développement et l’on observe donc un déclin de leur motivation. Mais il y a des solutions : considérer davantage les résidences privées au secondaire comme soutien à l’éducation pendant et après la pandémie en est une.

Facteurs de réussite rassemblés en résidences privées
Selon John Hattie, imminent pédagogue australien acclamé pour ses recherches, il existe un classement des facteurs de réussite de l’apprentissage chez les élèves. Sans surprise, six de ces facteurs névralgiques dans l’éducation soulevés par le chercheur s’incarnent dans l’approche préconisée et mise en place dans le réseau de résidences privées de la FEEP. Fait intéressant à constater : ces coefficients clés dépendent tous de l’univers de proximité entre les différents intervenants, tels les animateurs, éducateurs et enseignants, et l’élève. Hattie note, par ces facteurs, que pour favoriser la réussite, il importe d’avoir une rétroaction par l’enseignant, une relation de confiance entre l’enseignant et l’élève, d’avoir accès à des programmes encourageant la lecture et à de l’enseignement stratégique de résolution de problèmes. De plus, les élèves doivent aussi bénéficier d’un enseignement dirigé, et les enseignants doivent participer à une formation continue au cours de leur carrière. (Source)

Choisir Ma résidence secondaire en réponse à la COVID-19
Le regroupement Ma résidence secondaire de la Fédération des établissements d’enseignement privés (FEEP) l’affirme sans détour : les valeurs et le soutien qui font la force d’une vie en résidence (anciennement appelée pensionnat) représentent exactement les axes manquant à la vie scolaire en ces temps de pandémie. Les résidences se positionnent donc naturellement comme des solutions de rechange de choix pour restaurer un semblant de vie sociale normale chez les jeunes dont le parcours scolaire souffre depuis quelques mois.

Ancrées aux quatre coins du Québec, les résidences privées traversent les époques et restent une possibilité avantageuse pour les parents aux horaires atypiques ou encore pour les élèves qui souhaitent s’épanouir au sein de programmes scolaires éloignés de leur domicile. À ces clientèles s’ajoutent les élèves ayant besoin d’un encadrement soutenu pour réussir, que ce soit de la part du personnel enseignant, ou d’un groupe d’amis soudé, auprès duquel ils auront plus de plaisir à approfondir leurs apprentissages.

« Nos résidences permettent de bien accompagner les élèves, car l’environnement combine de façon optimale ces fonctions parallèles et essentielles : une stimulation scolaire et sociale dans un même lieu », explique Patrice Daoust, directeur des services complémentaires et à la vie scolaire de la FEEP.

Milieu de vie de Ma résidence secondaire 
Les résidences scolaires du programme Ma résidence secondaire proposent un environnement qui correspond aux codes d’un milieu de vie familial. On y honore la fratrie, mais on y respecte l’indépendance. Chaque élève profite d’une chambre personnalisée à son goût et a accès à de nombreuses activités sportives, culturelles ou communautaires pour meubler ses temps libres, selon l’école choisie et les programmes qui y sont offerts. L’époque des pensionnats austères est loin derrière! Les résidences scolaires sont désormais beaucoup plus modernes, amusantes, enrichissantes et ouvertes sur le monde. Un deuxième chez-soi et un nouveau style de vie pour les élèves.

Les directions des onze établissements faisant partie de l’initiative Ma résidence secondaire rappellent que leurs établissements permettent aux jeunes d’être la meilleure version d’eux-mêmes dans un environnement encadré, sécurisant et chaleureux. Parmi les écoles membres du programme, on retrouve : le Collège Bourget, le Collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, Le Collège des Hauts Sommets, le Collège du Mont-Sainte-Anne, le Collège François-Delaplace, le Collège Notre-Dame-de-l’Assomption, le Collège Saint-Bernard, le Collège Saint-Jean-Vianney, le Pensionnat du Saint-Nom-de-Marie, le Séminaire Saint-Joseph et le Séminaire Marie-Reine-du-Clergé.

À propos de la FEEP
La Fédération des établissements d’enseignement privés est un centre de services pour les écoles privées québécoises qui en sont membres. Elle offre notamment des services-conseils, des formations, des achats groupés et de multiples occasions d’échanges et de réseautage pour le personnel des écoles privées. La Fédération poursuit des activités de recherche et de développement dans le but de soutenir les écoles privées dans leur recherche d’excellence. Parmi ses membres, la Fédération compte 12 établissements spécialisés qui offrent exclusivement des services en adaptation scolaire à des élèves handicapés ou en difficulté d’adaptation et d’apprentissage. La Fédération compte aussi 18 établissements où il est possible de vivre l’expérience de la résidence scolaire. Autrefois associée à l’élite, l’école privée s’est démocratisée et offre aujourd’hui une série de programmes et de mesures pour accueillir des élèves aux profils variés et de différents milieux socio-économiques pour les amener à la réussite.

Pour connaitre tous les avantages de la vie en résidence, du point de vue du parent ou encore de l’enfant, le public est invité à consulter toute l'information ICI. 

 

QUELQUES CLIENTS
 
SUIVEZ-NOUS SUR INSTAGRAM