← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

25 avril 2023
L’entreprise québécoise géoLAGON signe un accord


Partagez la nouvelle sur les médias sociaux

Financement avec une institution basée au Royaume-Uni pour la construction de quatre villages solaires et géothermiques autosuffisants

English follows

(Québec, Canada, mardi 25 avril 2023) – À l’occasion de la Journée Mondiale de la Terre qui a été célébrée ce samedi 22 avril, l’entrepreneur et fondateur des villages géoLAGON, Louis Massicotte, est heureux d’annoncer la signature d’un important accord de financement permettant la construction de quatre villages solaires et géothermiques entièrement autosuffisants en énergie renouvelable auto produite, une innovation carbo neutre québécoise qui a attiré l’attention de médias de tous les continents l’automne dernier. Ce financement dédié à des projets favorisant la transition énergétique pourra atteindre jusqu’à 250 millions de dollars canadiens par village géoLAGON.

Depuis plusieurs années, le fondateur de géoLAGON inc. a développé une technologie en instance de brevet et une méthode d’énergie renouvelable intégrant la production d’énergie solaire, de géothermie de faible profondeur et d’une mince contribution de la biomasse, combinées à un grand réservoir de stockage de chaleur unique et prévu au milieu de chaque village.

L’approche durable de géoLAGON, qui a recours aux énergies naturelles non polluantes, permettra ainsi de démontrer une sobriété énergétique exemplaire envers le réseau hydro-électrique national du Québec.

De plus, sur le toit du bâtiment abritant le réservoir accumulateur de chaleur rempli d’eau maintenue à 70°C, se trouvera une nouvelle attraction touristique rendue possible grâce à l’écosystème énergétique qui sera mis en place. Il s’agit d’un lagon-piscine (hors-terre) d’une profondeur d’un mètre qui sera chauffé toute l'année à 38°C, notamment grâce à la perte de chaleur du réservoir (situé à l’étage des machineries, voir l’image de l’axonométrie éclatée ci-bas), selon une technique bain-marie faisant l’objet d’un brevet provisoire. Ce réservoir de stockage de chaleur pourra intégrer des serpentins dans lesquels le volume d’eau à ciel ouvert circulera pour maintenir sa température.

Contrairement à ce que certains peuvent croire, le géoLAGON qui est inspiré de la piscine du célèbre Blue Lagoon en Islande n’exige ni de creuser à 2 000 mètres de profondeur ni d’être situé en zone vocalnique. Alimenté par l’eau de pluie, le géoLAGON bénéficiera plutôt essentiellement d’énergies renouvelables auto produites sur place, sans aucun rejet dans l’environnement. Il importe donc de noter que les grandes différences entre le géoLAGON québécois et la piscine du Blue Lagoon en Islande sont fondamentales. Par exemple, le géoLAGON sera en opération moins de 9 heures par jour, puisque sa piscine se videra quotidiennement par gravité à 21h dans un sous-réservoir et sera de nouveau remplie à midi, ce qui évitera des pertes de chaleur nocturnes importantes.

De plus, l’écosystème énergétique du géoLAGON chauffera son bassin par l’énergie solaire (31%), la géothermie (35%) de faible profondeur (150 à 200 mètres en comparaison avec un forage de 2 km de profond comme en Islande) et une mince contribution (11%) de biomasse produite à partir de déchets végétaux. Le réservoir de stockage de chaleur assurera quant à lui 23% de l’apport.

Finalement, c’est l’électricité provenant du solaire photovoltaïque qui alimentera les pompes à chaleur essentielles à la géothermie. En d’autres mots, le géoLAGON offrira des résultats similaires au Blue Lagoon en utilisant lui aussi des énergies naturelles, mais en profitant d’une technologie qui évite un profond forage. Et surtout, cet écosystème ingénieux permet de chauffer ou de climatiser le village entier.

DES HABITATIONS DU FUTUR QUI PRODUISENT DE L’ÉLECTRICITÉ
Bien que le réseau national d’hydroélectricité sera disponible sur le site en cas de besoin, l'une des clés de la production d'énergie électrique dans le concept des villages géoLAGON est que les murs extérieurs de chaque maison du village seront recouverts d'un revêtement extérieur solaire à haute performance qui intègre des cellules photovoltaïques (connus sous l’acronyme PVIB /Photovoltaïques Intégrés aux Bâtiments), sans compromis sur la conception, et qui fournira l'électricité nécessaire pour chauffer le réservoir et son lagon. Et inversement, dans un modèle infini que l’on peut désigner comme étant circulaire, le réservoir thermique chauffera et climatisera les maisons.

Après avoir passé en revue tous les producteurs de PVIB et les fabricants de panneaux solaires sur les marchés internationaux, géoLAGON a choisi de conclure un accord de collaboration avec MITREX, qui exploite une usine automatisée unique en son genre, à la pointe de la technologie, près de Toronto, au Canada. Mitrex est le plus grand fabricant mondial de façades durables. En plus de son usine canadienne, Mitrex a annoncé des plans pour une nouvelle usine de 400 000 pieds carrés aux États-Unis pour fabriquer des produits solaires avec une capacité de production de 2,5 GW.

"En tant qu'entrepreneur, j'ai pris la décision d'essayer d'influencer la communauté des affaires au pays et à l'étranger en démontrant que l'autosuffisance énergétique et la neutralité carbone sont de véritables options pour l'avenir.Notre investissement sans subvention dans la recherche et le développement de nos géoLAGON était audacieux, mais il a finalement porté ses fruits après plus de 7 ans deréflexions. À mon avis, l'importante étape de financement franchie aujourd'hui est un pas de géant en faveur de la transition énergétique, car il s'agit d'une grande première qui ouvre la porte à d'autres développeurs du monde entier désireux d'explorer une telle avenue."
- Louis Massicotte, PDG et créateur des technologies de géoLAGON inc.

Un mix d’énergies naturelles et un accumulateur de chaleur central : c’est ce modèle technologique exclusif aux villages géoLAGON qui permet désormais de créer des villages fonctionnant à 100% grâce à un écosystème d’énergie circulaire, en mode infini et autosuffisant. En septembre 2022, une étude du cabinet d’ingénieurs Akonovia a en effet confirmé de façon préliminaire que le modèle géoLAGON sera autosuffisant en matière d'énergie renouvelable et qu’il générera même des surplus d'électricité. Une autre analyse réalisée par LCL Environnement démontre que le géoLAGON pourrait être carboneutre dès le premier jour de ses opérations en réalisant une compensation carbone équivalente à la consommation d'essence de moins de 50 voitures par année. Cette évaluation prend en compte les émissions directes du mix énergétique du projet, soit le solaire, la biomasse et la géothermie. Le géoLAGON s'engage dans une démarche d'amélioration continue et vise la carboneutralité sans compensation à long terme.

Par ailleurs, géoLAGON a collaboré avec l’INRS (Institut national de la recherche scientifique) à l’été 2022 afin de procéder à une ÉVALUATION DU CONTEXTE GÉOLOGIQUE d’un premier site dans Charlevoix au Québec pour définir le type d’échangeurs de chaleur envisageables. Une des options proposées s’avère être des échangeurs superficiels d’une profondeur limitée à 150 à 200 mètres. L'impact environnemental du système demeure faible puisque la majorité des infrastructures sont souterraines. Il s'agirait de pompes à chaleur couplées au sol qui sont opérées en boucle fermée et qui n'ont pas d'impact sur les nappes d'eau souterraines puisqu'aucun prélèvement d'eau n’est nécessaire.

Finalement, un autre rapport d’ingénieur a également validé de façon préliminaire par de nombreux calculs que les habitations des villages géoLAGON pourraient être autosuffisantes en eau et qu’elles économiseraient plus de 80 % de l'eau puisée dans le sol (jusqu’à 95%) en comparaison avec des maisons traditionnelles. En effet, la stratégie de gestion de l'eau adoptée exclura la présence de bain (il n’y aura que des douches à pression contrôlée) et comprendra la collecte des eaux de pluie, le recyclage et le filtrage des eaux de douche à l’infini en les chauffant en réseau grâce au réservoir. Cette stratégie permettra, selon l’évaluation préliminaire, de puiser dans le sol seulement 5 à 13% de l’eau qu’une maison traditionnelle puise. Le concept des éco-villages géoLAGON, autosuffisants en eau et en énergie renouvelable, pourrait ainsi un jour contribuer à résoudre des problèmes liés à l'eau et à l'énergie et permettre à de nombreuses régions d'avoir accès à une énergie propre et peu coûteuse, tout en proposant un réseau d'infrastructures touristiques net zéro. Chaque village sera muni d’un aqueduc privé et d’un centre de traitement des eaux usées à la fine pointe de la technologie, dans une vision écoresponsable.

Au Québec, ce sont plus de 1 200 chalets hôteliers (306 habitations doubles par village), en rangées ou en copropriétés hôtelières, réparties dans 4 régions, qui sont prévus être assemblées en usine par un constructeur désigné et vendus à des acheteurs qui pourront les louer en formule de gestion hôtelière (style condotel) ou d’hébergement court terme. Selon les estimations, ces habitations solaires doubles, hyper isolées, qui produiront jusqu’à 103 392 kWh annuellement, seront exceptionnellement économes en énergie puisqu’elles consommeront environ 22 000 kWh chacune (11 000 kWh par unité) par année, ce qui permet d’envisager d’importants surplus d’électricité qui alimenteront le village.

Le lagon-piscine à 38°C, ouvert le jour 12 mois par année, sera exploité séparément en tant qu'attraction touristique, selon un modèle commercial islandais connu, sans aucun rejet dans l'environnement. Les opérations commerciales de la billetterie du lagon seront assurées par une entreprise gérée par M. Massicotte qui est d’ailleurs l’ex-président de Village Vacances Valcartier, Hôtel de Glace et de Calypso Park en Ontario.

Tel qu’annoncé le 7 février 2023, géoLAGON a prévu qu’un spécialiste européen en chaleur renouvelable finance, construise et opère (en lien avec une société de services énergétiques) les installations de production et de distribution de chaleur des villages touristiques géoLAGON, reposant sur l’emploi d’énergie renouvelable (solaire thermique, géothermie et biomasse) et d’un accumulateur de chaleur pour maintenir la température de l’eau de ses lagons à 38°C douze mois par année avec garantie de résultat. 

________________________________________________

geoLAGOON Villages signs finance terms with a UK based project finance specialist

(Quebec City, Canada, 25 April 2023) – geoLAGOON has developed a patent-pending technology integrating solar, geothermal and biomass power production combined with a unique large heat storage tank in the middle of each village under a lagoon heated year-round to 38°C with heat loss, all resulting into circular and infinite mode net zero, water & circular energy self-sufficient villages.

In September 2022 an extensive study confirmed that each eco-village will be renewable energy self-sufficient and shall also generate power surpluses. Each village will be carbon neutral.

HOMES OF THE FUTURE THAT PRODUCE ELECTRICITY
One of the keys to the production of electrical energy in the geoLAGOON concept is that the exterior walls of each home in the village will be covered with high performance building envelope that integrates photovoltaic solar panels (BIPV) without a compromise on the design that will provide the necessary electricity to heat the tank and its lagoon. And conversely, in an infinite model, the tank will heat and cool the homes. After reviewing all the producers of BIPV and solar manufacturers in the international markets, geoLAGOON and the solar expert Dan Oppizzi chose to enter into a collaborative agreement with MITREX, which operates a unique state of the art automated factory near Toronto, Canada. Mitrex is the world's largest manufacturer of sustainable facades. In addition to its Canadian plant, Mitrex has announced plans for a new 400,000 square foot manufacturing facility in the United States to produce solar products with a production capacity of 2.5 GW.

A separate study confirmed that the solar houses in each eco-village could also save more than 80% of the water drawn from the ground compared to traditional houses, a benefit of the adopted water management strategy, inclusive of rainwater harvesting, recycling, filtering and infinite heating cycle.

The expectation is that the concept of the geoLAGOON eco-villages, self-sufficient in both water and renewable energy, shall help address global water and energy issues with the potential to provide many of the world regions with access to clean, low-cost energy, as well as adding a network of net zero tourism infrastructure.

Over 1,200 chalets, built in factories, exceptionally energy efficient and consuming less than 11,000 kWh/year, are to be sold to buyers for occupancy or renting.

The year-round 38°C lagoon-pool will be operated separately as a tourist attraction using a leading Icelandic business model, with no discharge to the environment.

As announced on 7 February 2023, it is already planned that a European expert will finance, build and operate (in conjunction with an energy service company) the heat production and distribution facilities of the geoLAGOON tourist villages, based on the use of renewable energy (solar thermal, geothermal and biomass) and a heat accumulator to maintain the temperature of the water in its lagoons at 38°C for twelve months of the year, with a guaranteed result.

The new finance terms agreed by geoLAGOON with the UK based project finance group provides for the financing of up to $175 to $250 million per village, according to size, for the construction and development of each of four eco-villages to be located in the Laurentians, Charlevoix, Eastern Townships and Lanaudiere regions of Quebec.

A major milestone for geoLAGOON, this agreement shall accelerate the delivery of the world's first self-sufficient water and circular energy village, integrating an infinite exchange of energy between solar, geothermal, biomass and heat accumulator, with a vast lagoon-pool.

"As an entrepreneur, I made the decision to try to influence the business community at home and abroad by demonstrating that energy self-sufficiency and carbon neutrality are real options for the future. Our investment in grant-free research and development in geoLAGOON was bold, but it has finally paid off. In my opinion, this important finance stage today is a giant step in favour of the energy transition, as it is a great first that opens the door to other developers around the world wishing to explore such an avenue.”
- Louis Massicotte, CEO and creator of geoLAGOON Villages

Last fall, geoLAGOON gained international visibility with nearly 300 articles published in some 30 languages, including an article published by the American Society of Civil Engineers (ASCE). (https://www.asce.org/publications-and-news/civil-engineering-source/civil-engineering-magazine/article/2022/10/energy-self-sufficient-lagoons-and-villages-set-to-be-built-in-canada)
A national survey conducted by Leger Marketing revealed that in 2022, 56% of Quebec adults would be very interested to own or rent a cottage or condo by a geoLAGOON to experience open-air swimming.

The next phases for geoLAGOON villages are:
- Complete permit filings in accordance with local regulations in each Quebec markets.
- Satisfy UK funder customary conditions for projects of this nature, its due diligence and final modeling.
- Begin construction, award infrastructure contracts and start the hiring process of 100 employees per village.
- Create a pan-Canadian network of geoLAGOON villages and expand into international markets.

ABOUT geoLAGOON VILLAGES
geoLAGOON
inc. is planning the creation of four vacation villages in Quebec, all of which are located near ski and cycling centres in the Charlevoix, Laurentians, Lanaudiere and Eastern Townships regions. Each village will incorporate a large 120,000 sq. ft. swimming lagoon that will be owned and operated by a third-party corporation of founder Louis Massicotte, which will operate the ticketing. This lagoon will be heated year-round to 38°C thanks to a unique, carbon-neutral energy ecosystem that harnesses the infinite power of the sun and the earth's energy. Each site will offer rental chalets that investors can purchase and rent on the platforms of their choice or through a hotel service. The exterior cladding of these chalets, built by a designated developer, will be made of photovoltaic cells that will generate energy.

The geoLAGOON villages were named the International Initiative of the Year at the Sustainability Awards in Philadelphia, USA, in September 2022, alongside such high-profile global brands as AT&T, HP Inc, Lexmark, SWIX, United Arab Emirates, Ministry of Energy & Infrastructure, AstraZeneca, General Motors, Honeywell, PepsiCo, Dow, Qatar, Public Works Authority Roads Projects Department, Resolute Forest Products, LG Electronics, Eastman Kodak Company, Samsung SmartThings Energy and U-Haul International.

The geoLAGOON will be a major net zero aquatic attraction, but it will also demonstrate the value of geothermal, solar and biomass renewables, enhanced by the addition of a heat storage facility.

For more information, visit the Web site

ABOUT MITREX
Mitrex is a leading Canadian manufacturer of solar products and sustainable building materials. They have developed a high-tech solar-powered solution that offers high efficiency without compromising on the building's aesthetics, making it a groundbreaking option for anyone looking to generate energy in a visually pleasing way.

Mitrex's building-integrated photovoltaic (BIPV) systems offer architects, engineers, building owners, and investors the opportunity to embrace the numerous benefits that solar energy has to offer. By integrating solar modules into the building facade, Mitrex offers architects unlimited design options, including an array of color, pattern, and texture choices.

Additionally, Mitrex solar facade is fire-tested, building code compliant, and has an Environmental Product Declaration (EPD) report, making it a highly durable and reliable option. For building owners, the Mitrex BIPV solution offers a multitude of benefits. It provides a high return on investment, increases the building's value, and lowers ongoing maintenance costs.

By integrating Mitrex BIPV systems into the building envelope, buildings can effectively communicate their commitment to sustainability, achieve net-zero sustainability goals, and gain LEED points and tax advantages. This makes Mitrex an ideal option for those looking to contribute to the overall transition toward a low-carbon economy.

On average, every square foot of Mitrex material produces an impressive 13 -18 W of energy per hour of sunlight, demonstrating the high performance and value of Mitrex's energy solution. Additionally, Mitrex BIPV offers reasonable pricing aligned with the market price and a high return on investment, making it an economically feasible option for those looking to join the sustainability movement.

Mitrex's mission is to be the catalyst that accelerates the adoption of sustainable, energy-generating, human-made structures. As a proudly Canadian manufacturer, Mitrex offers a solution that immensely contributes to building a greener and more sustainable future for all.

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
220 Grande Allée Est, Suite 170,
Québec (Québec) G1R 2J1
 
© 2024 BROUILLARD