← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

15 novembre 2022
LE CODE DES FILLES LANCE LE TROISIÈME DÉFI LCDF


Partagez la nouvelle sur les médias sociaux

Initier les jeunes filles au numérique
Dans les écoles de la région de Québec 

Québec, le mardi 15 novembre 2022 - La technologie et le numérique tenant une place de plus en plus importante, que ce soit dans les sphères personnelle, scolaire et/ou professionnelle, l’organisme Le code des filles (LCDF) souhaite interpeller la relève au féminin afin qu’elle prenne part activement à ce virage. C’est pourquoi, il annonce un troisième Défi LCDF qui vise à inciter les enseignant.e.s et les écoles à mettre davantage de l'avant l'éducation numérique dans les classes. Le Défi LCDF est coprésenté à Québec par Ubisoft Québec et Desjardins, en association avec la CDPQ et Polymorph Games. Les inscriptions se feront du 15 novembre au 31 janvier et le défi se déroulera du 1er au 28 février 2023. Les écoles participantes courent la chance de gagner un lot d’équipement d’une valeur de 4 000 $. 

« Le Défi LCDF, c’est l’occasion de mettre de l’avant les technologies et le numérique auprès des élèves. Nous invitons les professeur.e.s des régions participantes à embarquer dans le défi avec leurs classes. C'est l'occasion d'éveiller les passions des jeunes pour différents domaines de la technologie! », explique Geneviève Peck, directrice générale de Le code des filles, l’organisme à but non lucratif derrière l’organisation du Défi LCDF

DES POSTES VACANTS ET UNE PÉNURIE DE FEMMES! 
Selon une étude menée en 2021 par l’organisme québécois TECHNOCompétences, il y a actuellement 262 800 professionnel.le.s en technologies de l’information et de la communication (TIC) au Québec. Parmi ces professionnel.le.s, 78 % sont des hommes et l'âge moyen est de 42 ans. En 2021, on dénombrait 8 290 postes vacants dans le domaine. 

À Québec, toujours selon TECHNOCompétences, on comptait 25 793 travailleur.se.s en TIC, ce qui représente 7,58 % du total des professions. Plus de 700 postes sont vacants. En outre, 83,20 % sont des hommes, 28,62 % sont nés à l'extérieur du Canada et 14,48 % ont plus de 55 ans. Selon Québec International, les TIC représentent 4,1 % du PIB régional. 

L’organisme Le code des filles souhaite faire partie de la solution en tentant, par le Défi LCDF, d’intéresser et d’engager les jeunes femmes dans la relève des emplois en technologies de l’information et de la communication. Plusieurs organisations se joignent à la cause en étant partenaires du Défi LCDF. Mention spéciale à Bentley Systems, CGI, Mon Avenir TI et le Pôle régional en enseignement supérieur Capitale-Nationale. Le projet est également soutenu par le CRSNG.

LE DÉFI LCDF 
Le Défi LCDF aura cours du 1er au 28 février 2023 dans les écoles de Québec, de Lévis, de Montréal, de Laval et de Longueuil. À la fin du défi, 12 prix seront remis: 3 à des écoles primaires de Montréal, 3 à des écoles secondaires de Montréal, 3 à des écoles primaires de Québec et 3 à des écoles secondaires de Québec. Les écoles gagnantes pourront choisir parmi trois ensembles de prix afin de bien répondre à leurs besoins. La valeur sera de 4 000 $ par école et les prix seront tirés au hasard parmi les écoles participantes. Le dévoilement des écoles chanceuses se fera à la mi-mars.

«Grâce au Défi LCDF et aux prix que nous avons remportés l’an dernier, nous avons amené une nouvelle façon d'enseigner qui met encore plus l’accent sur l'utilisation du numérique. Nos élèves ont ainsi pu développer de nouvelles compétences. Toutes celles et tous ceux qui se sont prêtés au jeu ont adoré leur expérience. Nous serons clairement encore participants cette année», soutient Jérémy Van Ranst, technopédagogue à L'École des Ursulines de Québec et de Loretteville à Québec. 

«Nous sommes tellement fiers d’être partenaire de ce bel organisme depuis le début et de voir tous les impacts qu’il a dans les écoles du Québec. Nous vous invitons à vous inscrire en grand nombre et qui sait nous vous retrouverons peut-être bientôt dans nos studios», ajoute Meggie Metivier, Directrice des communications, Ubisoft Québec. 

«Par les valeurs de Desjardins d’encourager la jeunesse, il allait de soi que nous allions continuer notre collaboration. En effet, depuis 2019, Desjardins est fier de collaborer à l’émancipation de Le code des Filles. L’univers du numérique se doit d’être de plus en plus présent et attrayant», a ajouté M. François Bergeron, Directeur général de la Caisse Desjardins de Charlesbourg, partenaire principal pour la région de Québec. 

COMMENT PARTICIPER
Évidemment, tout se fait en ligne! Les professeur.e.s ou le personnel de soutien responsable des activités parascolaires inscrivent leur école sur le site internet de Le code des filles. Une école peut compter plusieurs professeur.e.s inscrit.e.s, chacun.e d'entre eux.elles sera alors responsable d'enregistrer les heures d'éducation numérique effectuées avec sa classe.

Ainsi, toutes les heures en classe et des activités parascolaires qui incluent de l’éducation numérique peuvent être comptabilisées dans le système. Chaque tranche de 50 heures donne droit à un coupon de tirage qui offre à l’école une chance de gagner. Par exemple, 50 élèves X 1 heure d’activité admissible = 50 heures = 1 chance de gagner. Deux chances bonus pour le tirage seront offertes aux écoles qui s'inscrivent avant le 20 décembre.

À PROPOS DE LE CODE DES FILLES
Le code des filles a pour objectif d’interpeller, d’intéresser et d’engager la relève au féminin afin qu’elle prenne part activement à la transformation numérique en perpétuelle évolution. Pour ce faire, différentes actions de développement à portée éducative, informative et personnelle sont réalisées et soutenues. La vision: créer une communauté d’élèves, d’étudiantes et de professionnelles qui partagent un intérêt pour le domaine des technologies et du numérique et qui se développent ensemble.

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
220 Grande Allée Est, Suite 170,
Québec (Québec) G1R 2J1
 
© 2024 BROUILLARD