← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

15 novembre 2022
Le code des filles lance le troisième Défi LCDF


Partagez la nouvelle sur les médias sociaux

English follows

Initier les jeunes filles au numérique
Dans les écoles de Montréal, de Laval et de Longueuil 

Montréal, le mardi 15 novembre 2022 - La technologie et le numérique tenant une place de plus en plus importante, que ce soit dans les sphères personnelle, scolaire et/ou professionnelle, l’organisme Le code des filles (LCDF) souhaite interpeller la relève au féminin afin qu’elle prenne part activement à ce virage. C’est pourquoi, il annonce un troisième Défi LCDF qui vise à inciter les enseignant.e.s et les écoles à mettre davantage de l'avant l'éducation numérique dans les classes. Le Défi LCDF est coprésenté à Montréal par Ubisoft Éducation et la Sun Life, en association avec la CDPQ et Polymorph Games. Les inscriptions se feront du 15 novembre au 31 janvier et le défi se déroulera du 1er au 28 février 2023. Les écoles participantes courent la chance de gagner un lot d’équipement d’une valeur de 4 000 $. 

« Le Défi LCDF, c’est l’occasion de mettre de l’avant les technologies et le numérique auprès des élèves. Nous invitons les professeur.e.s des régions participantes à embarquer dans le défi avec leurs classes. C'est l'occasion d'éveiller les passions des jeunes pour différents domaines de la technologie! », explique Geneviève Peck, directrice générale de Le code des filles, l’organisme à but non lucratif derrière l’organisation du Défi LCDF

DES POSTES VACANTS ET UNE PÉNURIE DE FEMMES ! 
Selon une étude menée en 2021 par l’organisme québécois TECHNOCompétences, il y a actuellement 262 800 professionnel.le.s en technologies de l’information et de la communication (TIC) au Québec. Parmi ces professionnel.le.s, 78 % sont des hommes et l'âge moyen est de 42 ans. En 2021, on dénombrait 8 290 postes vacants dans le domaine. 

À Laval, en Montérégie et à Montréal, toujours selon TECHNOCompétences, ce sont 166 143 travailleur.se.s qui œuvrent en TIC, ce qui représente plus de 8 % du total des professions. Un pourcentage de 76 sont des hommes. Le constat est clair: le domaine des TIC fait face à une pénurie de main-d'œuvre, comme bien des milieux, et le manque de femmes y est criant. 

L’organisme Le code des filles souhaite faire partie de la solution en tentant, par son concours le Défi LCDF, d’intéresser et d’engager les jeunes femmes dans la relève des emplois en technologies de l’information et de la communication. Plusieurs organisations se joignent à la cause en étant partenaires du Défi LCDF. Mentions spéciales à Bentley Systems, CGI, Mon Avenir TI, Brault & Bouthillier et Fusion Jeunesse. Le projet est également soutenu par le CRSNG.

LE DÉFI LCDF 
Le Défi LCDF aura cours du 1er au 28 février 2023 dans les écoles de Québec, de Lévis, de Montréal, de Laval et de Longueuil. À la fin du défi, 12 prix seront remis: 3 à des écoles primaires de Montréal, 3 à des écoles secondaires de Montréal, 3 à des écoles primaires de Québec et 3 à des écoles secondaires de Québec. Les écoles gagnantes pourront choisir parmi trois ensembles de prix afin de bien répondre à leurs besoins. La valeur sera de 4 000 $ par école et les prix seront tirés au hasard parmi les écoles participantes. Le dévoilement des écoles chanceuses se fera à la mi-mars.

«Le Défi LCDF nous offre un contexte motivant pour élaborer des projets numériques pour nos élèves. De plus, la sensibilisation des filles aux possibilités professionnelles liées au numérique demeure un défi important à relever. L'initiative de Le code des filles nous permet de leur offrir un contexte d’exploration et d’expérimentation stimulant dans lequel elles peuvent faire preuve de créativité. Le succès de notre première participation au Défi LCDF nous stimule grandement à mobiliser à nouveau nos élèves et notre personnel enseignant, et même de dépasser le niveau de participation que nous avons atteint en 2021.  Nous sommes très excités à l’idée de poursuivre ce travail lors du prochain Défi LCDF», soutient Jean-Pierre Dufresne, conseiller pédagonumérique au Collège Citoyen à Laval. 

«Nous sommes tellement fiers d’être partenaire de ce bel organisme depuis le début et de voir tous les impacts qu’il a dans les écoles du Québec. Nous vous invitons à vous inscrire en grand nombre et qui sait nous vous retrouverons peut-être bientôt dans nos studios», ajoute Meggie Metivier, Directrice des communications, Ubisoft Québec. 

«La nouvelle génération jouera un rôle majeur dans l'avenir numérique du pays. Dans mon domaine, nous sommes à l’avant-scène des progrès. Nous agissons comme de réels acteurs du changement. Une participation au Défi LCDF initiera les élèves à ce monde fascinant. J’invite les écoles du Grand Montréal à y participer en grand nombre. Il promet à nos jeunes plusieurs heures de plaisir!», a déclaré Melisa Muraca, vice-présidente, stratégie liée aux technologies et à la transformation, Sun Life.

COMMENT PARTICIPER
Évidemment, tout se fait en ligne! Les professeur.e.s ou le personnel de soutien responsable des activités parascolaires inscrivent leur école sur le site internet de Le code des filles. Une école peut compter plusieurs professeur.e.s inscrit.e.s, chacun.e d'entre eux.elles sera alors responsable d'enregistrer les heures d'éducation numérique effectuées avec sa classe.

Ainsi, toutes les heures en classe et des activités parascolaires qui incluent de l’éducation numérique peuvent être comptabilisées dans le système. Chaque tranche de 50 heures donne droit à un coupon de tirage qui offre à l’école une chance de gagner. Par exemple, 50 élèves X 1 heure d’activité admissible = 50 heures = 1 chance de gagner. Deux chances bonus pour le tirage seront offertes aux écoles qui s'inscrivent avant le 20 décembre.

À PROPOS DE LE CODE DES FILLES
Le code des filles a pour objectif d’interpeller, d’intéresser et d’engager la relève au féminin afin qu’elle prenne part activement à la transformation numérique en perpétuelle évolution. Pour ce faire, différentes actions de développement à portée éducative, informative et personnelle sont réalisées et soutenues. La vision: créer une communauté d’élèves, d’étudiantes et de professionnelles qui partagent un intérêt pour le domaine des technologies et du numérique et qui se développent ensemble.

________________________________________________________________________________________

Le code des filles launches its third LCDF Challenge

Initiate young girls to digital technology
In Montreal, Laval and Longueuil schools!

Montreal, Tuesday, 15 November 2022 - With digital technology playing an increasingly important role in our personal, academic and professional lives, the mission of Le code des filles (LCDF) is to encourage young women to take an active part in this shift. That's why it is announcing a third edition of its challenge, aiming to incite teachers and schools to put more emphasis on digital education in the classroom. The LCDF Challenge is co-presented in Montreal by Ubisoft Education and Sun Life, in association with the CDPQ and Polymorph Games. Registration will take place from November 15 to January 31 and the challenge will run from February 1 to 28, 2023. Participating schools have a chance to win a prize package worth $4,000 in equipment.

"The LCDF Challenge is an opportunity to bring digital technology and other sorts of technology to students. We invite teachers from participating school districts to take part in the challenge with their classes. It's a great opportunity to awaken young people's passion for technology and its many applications," explains Geneviève Peck, Executive Director of Le code des filles, the non-profit organization behind the LCDF Challenge.

JOB VACANCIES AND A SHORTAGE OF WOMEN!
According to a study conducted in 2021 by the Quebec organization TECHNOCompétences, there are currently 262,800 information and communication technology (ICT) professionals in Quebec. Of these professionals, 78% are men and the average age is 42. In 2021, there were 8,290 vacant positions in the field. 

Also according to TECHNOCompétences, 166,143 workers are employed in ICT in Laval, Montérégie and Montreal. This amounts to more than 8% of all occupations. Seventy-six percent are men. It is clear that the ICT field, like many other fields, is facing a labour shortage and that the lack of women is glaring. 

Le code des filles wishes to be part of the solution by attempting, through its LCDF Challenge, to interest young women in preparing for jobs in information and communication technologies. Several organizations are joining the cause by being partners of the LCDF Challenge. Special mentions to Bentley Systems, CGI, Mon Avenir TI, Brault & Bouthillier and Fusion Jeunesse. The project is also supported by the NSERC.

THE LCDF CHALLENGE
The LCDF Challenge will take place from February 1 to 28, 2023 in schools in Quebec City, Lévis, Montreal, Laval and Longueuil. At the end of the challenge, 12 prizes will be awarded: 3 to Montreal elementary schools, 3 to Montreal high schools, 3 to Quebec City elementary schools and 3 to Quebec City high schools. Winning schools will be able to choose from three prize packages adapted to their needs. The value of the prizes is $4,000 and the prizes will be randomly drawn. The announcement of the winning schools will be made in mid-March.

"The LCDF Challenge provides us a motivator to develop digital projects for our students. Also, raising awareness of digital career opportunities for girls remains a formidable challenge. Le code des filles initiative allows us to provide them with a stimulating creative context for exploration and experimentation. Our first time doing the LCDF Challenge in 2021 was a great success. It is therefore a great incentive for us to engage our students and teachers again, and even surpass the level of participation we achieved then. We are very excited to continue this work at the next LCDF Challenge," says Jean-Pierre Dufresne, Pedagogical Advisor at Collège Citoyen in Laval.

"We are so proud to have been a partner of this great organization since the beginning and to see all the impact it has had in Quebec schools. We invite you to sign up in large numbers and who knows, we may see you in our studios soon," adds Meggie Metivier, Director of Communications, Ubisoft Education. 

“The next generation will play a major role in the country’s digital future. The area I work in is at the forefront of progress. We’re true agents of change. The LCDF Challenge will introduce young people to this amazing world. I hope to see plenty of schools in the Greater Montreal area taking on the challenge. Students are in for hours of fun!” said Melisa Muraca, Vice-President, Technology and Transformation Strategy, Sun Life.

HOW TO PARTICIPATE
Of course, registration is online! Teachers or support staff responsible for extracurricular activities can register their school on the Le code des filles website. A school may have several teachers registered, each of whom will be responsible for recording the digital education hours completed with their class.

Therefore, all classroom hours and extracurricular activities that include digital education can be counted in the system. Every 50 hours earns a draw coupon that gives the school a chance to win. For example, 50 students X 1 hour of eligible activity = 50 hours = 1 chance to win. Two bonus chances for the draw will be offered to schools that register before December 20.

ABOUT LE CODE DES FILLES
Le code des filles aims to challenge, interest and engage the next generation of women to take an active role in the ever-changing digital transformation. To do so, educational, informative and personal development initiatives are carried out and supported. The vision: to create a community of students and professionals who share an interest in the field of digital technology, as well as other kinds of technology, and who develop together.

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
220 Grande Allée Est, Suite 170,
Québec (Québec) G1R 2J1
 
© 2024 BROUILLARD