← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

11 juin 2018
Lancement d’un rapport d’enquête et acte d’accusation par Yves Lacourcière


Partagez la nouvelle sur les médias sociaux
SERVICE DE PRESSE DISPONIBLE SUR DEMANDE. M. YVES LACOURCIÈRE DISPONIBLE POUR ENTREVUES AUJOURD’HUI 11 JUIN À QUÉBEC ET MARDI 12 JUIN À MTL

LE 12 JUIN, JOUR DE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC 

Québec, le lundi 11 juin 2018 – C’est le 12 juin, jour du renouvellement de la Politique culturelle du Québec, qu’Yves Lacourcière dévoile son rapport d’enquête et acte d’accusation intitulé Accusé de non-assistance à patrimoine en danger. Cet essai de 299 pages désigne les coupables et propose des solutions pour contrer la menace létale à ces marqueurs les plus importants après la langue, l’ADN culturel des Québécois et l’identitaire national : les patrimoines du bâti.

 

Ce rapport d’une enquête mené sur 30 ans dévoile comment l’État a laissé détruire, en moins de 50 ans, 33 % du patrimoine bâti par les ancêtres des Québécois en quatre siècles, et a mené au seuil de l’extinction les métiers traditionnels de la construction qui seuls sont capables d’assurer sa pérennité. Le patrimoine bâti n’est pas une ressource renouvelable et les métiers traditionnels de la construction, seuls à pouvoir conserver l’authenticité de ce Trésor national, sont sur le point de s’éteindre. Au surplus, ces deux valeurs culturelles irremplaçables constituées, l’une de pierres et de bois, l’autre des connaissances et des tours-de-main des artisans, ne peuvent survivre l’une sans l’autre. Yves Lacourcière décrit donc la mort annoncée de ces patrimoines indissociables, telles les deux faces d’une médaille.

 

À PROPOS D’YVES LACOURCIÈRE

Ses expériences variées et multidisciplinaires, combinées à ses formations universitaires en génie civil, en administration publique et en ethnologie appliquée, font de lui un analyste de premier ordre de la situation qui a mené ces métiers indispensables à la pérennité du patrimoine bâti des Québécois au seuil de l’extinction. Depuis 1987, il consacre l’essentiel de ses efforts à faire reconnaître la spécificité et le rôle inéluctable des métiers traditionnels de la construction par les autorités qui en ont la responsabilité, le ministère de la Culture et des Communications et la Commissions de la construction du Québec.

 

Le 12 juin 2018, à compter de 9h15, soit une heure avant le dévoilement de la nouvelle Politique culturelle du Québec, Yves Lacourcière sera sur place, à des fins de représentation de son nouvel essai et de revendications.

 

Édifice Wilder, Agora de la danse

1435, rue de Bleury

Montréal (Québec)  H3A 2H7

 

Les médias peuvent joindre Yves Lacourcière au 418-561-5554 ou au yves.lacourciere1@gmail.com.

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
220 Grande Allée Est, Suite 170,
Québec (Québec) G1R 2J1
 
© 2023 BROUILLARD