← TOUS LES COMMUNIQUÉS
 

22 septembre 2021
Développement révolutionnaire de gouttes pour les yeux à base d’or

Grâce aux travaux de l'équipe de la chercheure Élodie Boisselier

Québec, le mercredi 22 septembre 2021 – Grâce aux travaux d’exception de la Dre Élodie Boisselier, professeure-chercheure du Département d’ophtalmologie et d'oto-rhino-laryngologie – chirurgie cervico-faciale, de la Faculté de médecine de l’Université Laval, le regroupement PROTEO participe encore une fois à des découvertes révolutionnaires ! 

Alors qu’on constate le vieillissement de la population, qui s’accompagne d’une augmentation des maladies oculaires, la chercheure franco-canadienne établie au Québec, Dre Élodie Boisselier, participe activement au développement de nouvelles formules pour améliorer l’efficacité des médicaments qui combattent les maladies de l’œil. Les recherches de l’équipe d’Élodie, qui exploitent notamment les pouvoirs multiples des protéines afin d’améliorer la compréhension et les diagnostics de plusieurs maladies de l’oeil, ont permis de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques visant à être moins toxiques et plus efficaces, autant pour les yeux des humains que pour ceux des animaux.

Ces recherches de pointe, réalisées en collaboration avec la Fondation des Maladies de l’Œil et le Centre Universitaire en Ophtalmologie, ont permis à la chercheure de concevoir des gouttes oculaires plus efficaces pour le traitement de certaines maladies de l’œil très répandues, gouttes qui contiennent notamment des nanoparticules d’or. En effet, un canadien sur cinq souffre d’une des cinq maladies oculaires les plus importantes, soit le glaucome, la rétinopathie diabétique, la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la cataracte ou encore la rétinite pigmentaire. Le traitement pour ces maladies implique généralement, un jour ou l’autre, l’utilisation de gouttes spécifiques afin de favoriser la lubrification des globes et leur guérison. Toutefois, les médicaments actuellement disponibles nécessitent souvent une administration répétée à long terme, ce qui alourdit le traitement. Grâce aux travaux de la Dre Boisselier, fière membre du regroupement PROTEO, et à la combinaison de la chimie de l’or et de la science des protéines on pourrait maintenant profiter de gouttes oculaires plus optimales.

La chercheure tient par ailleurs à souligner que l’apport de ses travaux à la science et à la création de traitements oculaire plus efficaces ne serait pas possible sans le Réseau de Recherche en Santé de la Vision, qui finance une infrastructure permettant d’acheminer aux scientifiques les tissus oculaires issus des dons d’organes (de grade recherche (c’est-à-dire non qualifiés pour des greffes)), qui permet aux scientifiques de tester les résultats de leurs travaux en continu.  

Ces travaux sont actuellement financés par le Conseil de Recherches en Sciences Naturelles et en Génie du Canada, les Instituts de Recherche en Santé du Canada, le Centre Québécois sur les Matériaux Fonctionnels, le Ministère de l’Économie et de l’Innovation et PROTEO. La Dre Boisselier est récipiendaire d’une bourse de carrière du Fonds de recherche du Québec – Santé et appartient aux regroupements scientifiques québécois suivants : PROTEO, CQMF et RRSV.

À PROPOS DE PROTEO
Fondé en 1999, PROTEO est le regroupement québécois de recherche sur la fonction, l’ingénierie et les applications des protéines. Soutenu par le Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies (FRQNT), il rassemble plus de 350 chercheures et chercheurs provenant de 47 équipes de recherche issues de 12 institutions de recherche.

Partagez ceci
Pour sortir
de la brume,
c'est par ici

 
   418 682-6111

 
   equipe@brouillardcomm.com

Adresse :
115, rue Fraser, 2e étage
Québec (Québec) G1R 2B9
 
© 2021 BROUILLARD